Banniere avec icone

Créer un OnBoarding pour ses clients

Vente
Conseils
Entrepreunariat

Publié le 04/06/2020

 



Quand on a créé un produit, que l’on a passé des centaines voire des milliers d’heures à travailler dessus, on a souvent tendance à croire que beaucoup de choses sont logiques. Pour un nouveau client, il est cependant parfois difficile de comprendre comment utiliser votre produit de la meilleure des façons. C’est pour cela qu’on a inventé la notion d’OnBoarding, que l’on pourrait traduire en français par intégration ou embarquement. C’est un processus par lequel on va, de manière plus ou moins automatisée, expliquer au nouveau client comment se servir du produit.

Pourquoi concevoir un OnBoarding ?

Il y a de multiples situations dans lesquelles un OnBoarding peut être pertinent, voici quelques exemples :

 

  • Vous vendez un produit SaaS avec une offre freemium ou une période d’essai : Si votre client ne saisit pas le fonctionnement du produit, il ne déclenchera pas son acte d’achat
  • Vous disposez d’un produit gratuit fonctionnant via la publicité et vous avez un taux de rétention assez bas : peut-être que vos utilisateurs sont intéressés par votre produit, mais s’en désintéressent rapidement, car ils ne comprennent pas son fonctionnement
  • Vous venez d’ajouter une fonctionnalité à votre produit, mais personne ne l’utilise : peut-être que les gens ne comprennent simplement pas comment l’utiliser

 

Dans toutes ces situations, le besoin d’un OnBoarding est clair et ses objectifs peuvent être multiples :

 

  • Déclencher des ventes supplémentaires
  • Augmenter votre taux de rétention
  • Affiner vos analyses : Est-ce que la nouvelle fonctionnalité n’intéresse pas les utilisateurs ou ne savent-ils juste pas s’en servir ?

 

Il y a donc toujours une bonne raison d’avoir un OnBoarding sur son produit.

Comment concevoir son OnBoarding

Un bon OnBoarding se doit d’être court, clair et d’apporter un maximum de valeur à l’utilisateur. Voyons les points que doit couvrir un bon OnBoarding :

  1. Expliquer les comportements du produit au client : Pourquoi cette action à aboutie à ce comportement
  2. Couvrir d’abord les fonctionnalités clés avant d’entrer dans le détail : commencer par les bases du produit si l’utilisateur veut s’en servir rapidement
  3. Pouvoir être fermé à tout moment pour laisser la liberté à l’utilisateur : ne pas être bloquant si l’utilisateur se sent prêt à utiliser le produit lui-même
  4. Être très visuel : afficher des zones en surbrillances, des flèches, des animations graphiques

Si tu parles anglais, nous te conseillons cet article qui te présente 10 applications desquelles tu pourras t’inspirer pour construire un OnBoarding qui déchire !

Conclusion

Comment on l’a vu, un OnBoarding peut être la solution a des problèmes de différentes natures. Il est également pour toi une occasion en or de voir ton produit comme un inconnu et de te questionner sur « Comment aimerais-tu qu’on t’apprenne à t’en servir ».

 



Nos autres articles qui pourraient t’intéresser :

 

 

Partager cet article