Banniere avec icone

Passer d’une idée à un projet clair

Conseils
Entrepreunariat

Publié le 29/09/2020

 



Il peut sembler en apparence très simple d’avoir une idée qui va changer le monde, il est cependant assez compliqué d’en tirer un projet précis et cohérent. Dans cet article, nous allons voir plusieurs méthodes qui vont te permettre de mettre de l’ordre dans tes idées.

Penser le parcours utilisateurs

Une des solutions pour questionner ton idée, c’est de fermer les yeux et de t’imaginer en tant que client utilisant ton projet. C’est un bon moyen de t’assurer que tu n’as pas oublié une facette de ton produit dans sa conception initiale et de penser en détail la réponse de ton produit à chaque utilisation.

Maintenant que tu as déjà un peu plus de recul sur ton projet, nous te suggérons, si cela est pertinent vis-à-vis de ton projet, de dessiner une à une les pages de ton site internet ou de ton application mobile. Ici l’objectif n’est pas de s’improviser graphiste ou designer, mais plutôt de se demander quelles informations seront disponibles sur chaque page. Il va te permettre de répondre à plusieurs questions :

 

  • Quelles informations dois-je stocker (Adresse des utilisateurs, descriptions des produits...)
  • Quelle est l’utilité de cette page ? Cette page est-elle vraiment pertinente ?
  • Comment accéder à cette fonctionnalité ?

 

Cette phase peut te paraître très longue et va réellement te faire réfléchir sur la qualité de ton idée initiale, elle reste cependant incontournable.

Prioriser les tâches

Maintenant que ton idée est claire dans ta tête et que tu en as posé tous les détails sur papier, il va falloir passer à l’action. On dit souvent que « Rome ne s’est pas faite en un jour », c’est pareil pour ton projet, il va falloir définir un ordre dans lequel faire les choses.

Pour débuter, nous te conseillons de chercher à isoler dans ton idée un MVP (Most Valuable Product) reprenant uniquement la fonctionnalité principale et essentielle de ton idée. Cela ne veut pas dire qu’il faut supprimer les autres fonctionnalités, juste qu’elles viendront s’ajouter plus tard sur ton projet.

Grâce au travail de réflexion effectué, tu es à même d’identifier toutes les dépendances de ton MVP et toutes les choses qui ne sont pas nécessaires à son fonctionnement.

Se faire accompagner

Quand on décide de se lancer, on ne se rend pas compte de toutes les choses auxquelles on va devoir faire face pour transformer notre idée originelle en un produit rentable avec des clients.

Si c’est la première fois que tu entreprends ce genre de projets ou si tu désires être aidé dans cet accomplissement, tu peux avoir recours à une structure d’accompagnement aux entrepreneurs. Il faut distinguer plusieurs types de structures d’accompagnement :

 

  • Les incubateurs publics : Financés par l’état, leur objectif est de promouvoir l’entrepreneuriat en France et de faire le nécessaire pour que tu puisses concrétiser tes idées. Bien qu’on en trouve pour tous les types de projets, une majeure partie d’entre eux visent les projets ayant un impact social ou environnemental fort.
  • Les incubateurs privés : Ce sont des entreprises dont la fonction première est de générer de l’argent en conseillant les entrepreneurs dans différentes prestations contre une rémunération financière. On peut faire face à différents types de rémunérations, certains incubateurs préférant obtenir des parts de votre société tandis que d’autres ont un prix d’abonnement fixe.

 

Si vous préférez un accompagnement plus ponctuel et moins directif, nous vous conseillons de vous rapprocher d’associations d’aides aux entrepreneurs qui sont assez nombreuses en France.

Analyser l’écosystème existant

Quand on se lance dans une idée corps et âme, on fait parfois des erreurs. Celle que je vois passer le plus souvent est sûrement celle du fondateur qui, tête baissée, fonce vers son idée sans porter attention aux acteurs actuels et passés du marché.

matrice swot

À travers un concurrent, on peut apprendre énormément de choses sur son marché et questionner sa propre approche. C’est également un moyen de quantifier la taille du marché et de comprendre ce qui fonctionne. Il peut aussi être intéressant de regarder la concurrence passée, une société qui aurait essayé de proposer le même service et qui aurait fermé. Peut-être y a-t-il une raison à cette fermeture ? Quelque chose que vous n’aviez pas envisagé ?

J’entends déjà certains porteurs de projets me dire « Je n’ai pas de concurrents ». C’est souvent un problème de restriction du champ de vision, il y a certainement des personnes qui proposent des services similaires dans un autre domaine, des entreprises qui proposent des services proches.

En s’enfermant sur soi-même, on passe à côté d’énormément de signaux stratégiques.

Tester son projet sur des clients potentiels

Vous avez une idée et vous ne savez pas si elle intéressera des clients. Et bien vous êtes au bon endroit ! Avec Internet, il est devenu très simple d’atteindre un grand nombre de gens facilement.

Pour tester son idée, il suffit donc juste de créer un site internet vantant votre produit et d’y insérer un moyen factice de le « commander » comme un faux bouton de précommande et un formulaire pour être recontacté.

Une fois ce site prêt, tu choisis le support publicitaire de ton choix (Google Ads, SEA, Facebook, Instagram, Linkedin...) et tu crées, avec quelques dizaines d’euros de budget une publicité. En analysant les chiffres issus de la publicité et en les comparant aux moyennes de ton secteur, tu vas pouvoir te faire une idée de l’intérêt des gens pour ton produit.

Conclusion

Que tu veuilles payer un développeur pour réaliser ton projet ou que tu aies un associé-développeur attendant des consignes claires, avoir un projet clair est une étape primordiale et incontournable. Certes, cela te prendra du temps, mais grâce à la méthodologie détaillée dans ce guide tu sauras comment l’optimiser au maximum.

Partager cet article