logo banière idee marché

Tester son idée en la confrontant au marché

Vente
Conseils
Entrepreunariat

Publié le 22/02/2021

 

1. Introduction : À partir de quand faut-il tester son idée ?

Quand on vient d’avoir une idée, on bouillonne, on est dans une démarche créative et on s’éparpille un peu dans toutes les directions.

À ce moment précis il va falloir trouver un juste milieu entre l’exploration de nouvelles pistes, de nouveaux services pour votre produit et l’exploitation de votre première idée.

Afin d’arbitrer entre ces deux choix, l’une des méthodes les plus efficaces est une méthode d’itération :

  1. Penser une fonctionnalité
  2. Tester son idée et l’affiner
  3. Développer
  4. Réitérer

Beaucoup de startups font l’erreur de sauter l’étape 2 et les raisons qui les pousses à le faire sont multiples :

 

  • Le fondateur est persuadé que son idée est géniale et se voit comme un client : c’est la raison la plus courante, même si elle n’est souvent pas exposée de façon aussi directe
  • Le sondage Google Forms partagé sur Facebook : On y reviendra en détail dans une partie dédiée
  • « Tout n’est qu’une question de produit, un bon produit trouve toujours ses clients »

 

Si certains passent cette étape à la trappe, d’autres font carrément pire, ils construisent une pseudo étude de marché de toute pièce afin de s’auto-convaincre que des millions de gens sont intéressés par leur produit et que le client se bouscule déjà à la porte.

Le véritable courage est de ne pas se mentir à soi-même.

2. Introduction : Les fausses études de marché

Si vous avez été étudiant et que vous trainez sur les réseaux sociaux, il y a une chose que vous avez forcément déjà vue : le sondage Google Forms.

Au premier abord, cette technique pourrait constituer un excellent moyen d’obtenir un retour marché simple, gratuit et rapide. On créer son sondage en y stipulant tout ce que l’on veut savoir sur ses clients potentiels puis on le partage via les réseaux sociaux sur des groupes afin d’avoir un échantillon le plus large possible.

Alors, me direz-vous, pourquoi cette solution est une fausse bonne idée ?

Il y a en réalité plusieurs raisons, qui lorsqu’on s’attarde dessus, montrent rapidement les limites très restreintes de ces études de marché :

 

  • « Cela ne coûte rien d’être gentil » : Quand on remplit ce genre de sondages, on a souvent envie d’être gentil, car cela ne nous coûte rien et que très peu de gens sont méchants par nature. Vous dire que votre produit est super ne leur prendra que quelques minutes et leur donnera l’impression d’avoir fait une bonne action en vous valorisant
  • Entre dire que l’on achètera et acheter, il y a une grande différence. Dans le cas des sondages, souvent anonymes, on ne s’engage à rien en promettant d’acheter.

 

Aujourd’hui avec Internet, il est possible de faire des études de marché bien plus efficaces et bien plus sûres pour vous assurer que votre produit trouvera son marché.

3. Méthode : Créer une offre

Pitcher son idée :

La première étape pour mettre sur pied notre étude de marché 2.0, c’est de réfléchir en détail à ce qu’on veut offrir.

On va chercher à définir rapidement les traits d’un produit simple et minimum (MVP) que l’on aimerait pouvoir vendre. Il va falloir se creuser la tête quelques heures afin de trouver :

 

  • Un pitch en quelques phrases de la proposition de valeur
  • Des arguments d’autorité (statistiques, certifications) qui vont venir appuyer votre proposition de valeur
  • Les fonctionnalités de votre produit
  • Un prix auquel vous souhaiteriez vendre le produit
  • Imaginer son client type : Âge, situation géographique, sociale, centres d’intérêt...

 

Le but ici n’est pas de fixer les éléments définitifs exacts, mais d’avoir en quelques heures un produit au plus proche de votre idée originale.

Une fois cette petite étape sur papier réalisée, il va falloir sortir son kit de bricolage et se salir un peu les mains !

Créer sa landing page :

Maintenant que le contenu est prêt, il va falloir créer la page internet sur laquelle on va mettre toutes ses informations à la vue du monde.

Pas de panique, aucun prérequis n’est nécessaire ici et chacun trouvera une solution adaptée à ses besoins :

 

  • Vous êtes terrifié à l’idée de coder ? Utilisez des outils no-code comme Bubble ou Wix.
  • Vous avez quelques bases en programmation ? Utilisez un template de landing page trouvable sur internet et adaptez-le à votre projet !
  • Vous êtes un as du code ? Utilisez un framework pour obtenir assez rapidement une landing page, pas besoin d’y passer des jours !

 

Dans ce guide on ne rentrera pas en détail sur la création de ta landing page, comment la structurer et comment en tirer un maximum. Si tu souhaites en savoir plus sur le sujet, on te conseille l’excellente vidéo de Koudetat sur le sujet disponible ici.

4. Analyser les comportements

Plutôt que de questionner les gens sur ce qu’ils font, on va plutôt chercher à voir comment ils se comportent sur votre landing page, quelle zone les intéresse le plus.

Pour pouvoir analyser les comportements des utilisateurs de ta landing page, il va falloir installer un logiciel dédié :

 

  • Google Analytics
  • StatCounter
  • Simple Analytics

 

Attention : À partir du moment où tu traques le comportement de tes utilisateurs tu dois leur faire accepter une politique de confidentialité où tu expliques qui stocke leurs données sur leur comportement et ce qui en sera fait. C’est une obligation légale de la CNIL en lien avec la réglementation RGPD.

5. Distribuer à ses premiers potentiels clients

Maintenant que notre landing page est prête, on va utiliser une publicité pour la faire connaître à des milliers de personnes et voir combien de ces gens sont prêts à acheter votre produit ou à s’inscrire.

Pour distribuer votre landing page, je vous conseille d’utiliser Facebook Ads. Leur régie offre un large choix de sélection de prospects et c’est l’une des moins chères. N’hésitez pas à ajouter à votre Landing Page le Pixel Facebook afin de maximiser les résultats de la campagne de publicité.

À ce moment, il va falloir définir la cible de votre produit, je vous conseille de ne pas cibler une audience trop précise dans le cadre de votre étude de marché, car vous pourriez avoir des surprises.

Si tu es un peu perdu, tu trouveras quelques conseils ici.

Je vous conseille également de faire deux supports de publicité différents afin d’éviter le biais que pourrait entraîner un mauvais design.

Une fois que tout est prêt, il suffit de mettre quelques pièces dans la machine (une somme entre 20€ et 50€ permettra d’obtenir des résultats intéressants).

Laissez maintenant votre publicité être diffusé, cela devrait prendre quelques jours au maximum !

6. L’heure du bilan

Quelques jours ont passé, ta publicité a touché des milliers de personnes, il est grand temps d’aller voir toutes les données issues des logiciels d’analyse que tu as branchées sur ton site !

Faisons un petit tour rapide des metrics qui peuvent t’intéresser :

 

  • CPC - Coût Par Clic : C’est le prix en € que Facebook Ads te facture pour chaque personne qui clique sur ta publicité. Plus il est haut moins les gens ont tendance à cliquer sur ta publicité quand ils la voient apparaître.
  • CPA – Coût Par Acquisition : Ici on va compter le coût Facebook Ads d’une personne qui s’inscrit sur ton site ou met ton produit dans son panier. C’est une métrique très importante, mais elle doit toujours être vue en lien direct avec le prix du produit : si Facebook arrive à te dénicher des clients pour 3.92€ alors que ton produit vaut 5€, c’est compliqué. Si ton produit vaut 100€ et ton CPA 3.92€, là par contre c’est très intéressant.

 

Toutes ces métriques ne te donneront jamais clairement une direction à prendre, elles te donneront des indices sur ce que le marché pense de ta solution de façon concrète.

La décision finale d’aller plus loin ou non revient à toi seul et tu peux limiter les risques en développant ton produit de façon itérative en prenant soin à chaque itération de refaire un pas vers le marché afin de confirmer ou d’infirmer l’action que tu viens de faire.

On espère que tous ces conseils t’auront bien aidé ! On te prépare une série de vidéos où on fait tout ce processus en live et où l’on rentrera dans les détails de chaque étape ! N’hésite pas à nous suivre pour être tenu au courant de la sortie ! 

Partager cet article