Banniere avec icone

Trouver un associé

Entrepreunariat
Article

Publié le 29/09/2020

 



Beaucoup de porteurs de projets sont confrontés durant la création de leur entreprise à la recherche d’associés. Qu’il s’agisse d’un associé développeur, d’un gestionnaire ou encore d’un directeur marketing, il est souvent difficile de trouver la bonne personne pour nous accompagner dans l’aventure. Dans cet article nous revenons en détail sur les différentes étapes qui aboutissent à une association réussie.

Expliquer son projet de façon claire

Quand on vient d’avoir une idée, cela nous paraît toujours très clair et la cohérence du produit semble découler d’elle-même. Cependant, beaucoup d’entrepreneurs ne réalise pas à quel point il est important de savoir communiquer sa vision à d’autres personnes afin de pouvoir les séduire.

Ce qui paraît clair pour toi ne l’est pas forcément pour les potentiels associés qui pourraient être intéressés par votre projet. C’est pourquoi nous te suggérons d’expliquer dans ta future annonce de recrutement un certain nombre de points clés :

 

  • Quantifier sa niche : En apportant des valeurs chiffrées à ton activité, tu peux rassurer des personnes qui n’y connaissent pas grand-chose et peuvent douter de l’existence du marché
  • Se démarquer : Expliques-en quoi ton produit apporte une plus-value par rapport à ses concurrents existants.
  • Se vendre : qu’est-ce qui fait de toi la personne la plus adaptée à diriger ce projet ? Connaissance du métier ? Des clients ? Expertise précise ? On en parle en détail dans la section suivante

 

Créer une annonce qui déchire pour ton projet, c’est une étape qu’il ne faut absolument pas négliger, car si les personnes intéressées ne comprennent pas ton objectif ou n’arrivent pas à se projeter dans ta niche, il te sera très difficile d’entrer en contact avec des profils qualifiés.

Faire un bilan de compétences

Quand ton projet démarre, ta personne constitue la majeure partie de ce qui rend attractif ton projet. Il faut réussir à t’imposer comme la personne la plus légitime pour mener à bien cette aventure. Pour se faire, on va commencer par établir un bilan de compétences.

Pour effectuer ce bilan de compétences, tu vas te munir d’une feuille de papier, sur laquelle tu vas tracer un tableau à deux colonnes. Dans la première colonne, tu vas chercher à référencer toutes les compétences nécessaires au bon développement de ton projet de la plus importante à la moins stratégique. Dans la deuxième colonne, tu vas noter toutes les compétences que tu possèdes à l’instant présent.

Une fois ce travail terminé, tu vas relier par des traits les relations entre tes compétences et celles requises pour le projet. Cela va te permettre de voir quelles compétences il te manque et de définir le profil d’associé que tu recherches.

Prenons l’exemple de Paul, qui désire lancer un snack végétarien. Son bilan de compétences pourrait ressembler à celui-ci :

bilan de competences

Grâce à ce bilan, Paul sait maintenant qu’il recherche en priorité un profil business avec des compétences en gestion et en marketing. Il pourrait également faire le choix d’engager un free-lance graphiste, car cette tâche n’est pas stratégique et qu’il ne dispose de personne pour la réaliser.

Se lancer dans la recherche

Maintenant que tout est prêt pour partir avec une annonce réussie, tu vas pouvoir commencer à chercher ton associé. Pour cette phase, nous te conseillons de prévoir deux à trois mois afin de te laisser le temps de rencontrer la bonne personne et de ne pas t’associer avec le premier venu.

Pour les méthodes de rencontre, tu as l’embarras du choix et nous te conseillons d’ailleurs de multiplier les canaux utilisés.

 

  • Utiliser des sites internet spécialisés comme M’associer
  • Il existe des évènements qui te permettent de rencontrer d’autres associés en recherche de projets
  • N’hésite pas à envoyer ton annonce aux écoles formant des diplômés dans les domaines concernés (écoles d’ingénieurs, écoles de commerce, universités)
  • Tu peux également faire le choix de chercher dans ton réseau existant via Linkedin par exemple

 

Soit respectueux envers toutes les personnes avec qui tu échanges, car même si aujourd’hui elles ne t’intéressent pas pour ton projet, peut être que dans quelques années elles deviendront importantes pour toi.

Savoir si c’est la bonne personne

Maintenant que tu as une liste de personnes intéressées, il va falloir choisir celle avec laquelle tu préfères collaborer. Même si cette phase est grandement subjective, on va te donner quelques conseils pour alimenter ta décision avec un maximum de rationalité.

 

  • Expérience : Il est parfois très différent de travailler dans un grand groupe et de développer le produit d’une startup. Fais attention au biais que tu pourrais avoir vis-à-vis de ces profils
  • Situation : La personne est-elle prête à travailler à plein temps sur le projet ? En a-t-elle les capacités financières ? Ces questions peuvent paraître un peu tabou, cependant énormément de personnes ne se rendent pas compte des sacrifices que le développement d’une entreprise implique
  • Feeling : C’est certainement la chose la plus importante à prendre en compte au moment du choix de votre associé, tu ne pourras pas aboutir à un projet fini sans une certaine cohésion d’équipe, même avec les plus compétents des associés. Privilégie donc des personnes, même un peu moins qualifiées, avec lesquelles tu te sens bien et tu as envie de faire avancer le projet.

 

Une fois que tu as fait ton choix, n’hésite pas à te laisser un peu de temps en travaillant avec la personne quelques semaines pour observer si tout se passe bien. Cela te permettra de confirmer sa motivation, sa disponibilité et ses compétences.

Formalités administratives

Dans cette partie nous allons aborder deux mécanismes juridiques qui peuvent t’être utiles dans ta recherche d’associés.

Quand tu vas discuter avec des personnes intéressées, tu risques de parler plus en détail de ton projet avec eux. Pour t’assurer que ces personnes ne vont pas utiliser ces informations à leur avantage (création de sociétés concurrentes, divulgation d’informations) tu peux leur demander de signer un accord de confidentialité dans lequel ils s’engagent à ne pas divulguer à quelqu’un d’autre les informations dont vous venez de parler. C’est très répandu et cela peut vraiment être nécessaire si tu décides de partager ton business plan par exemple.

Si tu as déjà créé ta société au moment de ta recherche d’associé, tu risques de devoir mettre en place un BSPCE. C’est un contrat qui vise à donner des parts à ton futur associé dans les mois ou les années qui suivent en échange de son travail pour la société. Ce contrat permet de donner un cadre réglementaire sécurisant pour les deux parties lors d’une association ayant lieu après la création de la structure. Si tu désires plus d’informations, tu peux aller voir cet article qui traite le sujet plus en détail.

À retenir

 

  • Réfléchir au profil recherché en te laissant une marge de tolérance
  • Savoir vendre ton projet à des inconnus est important
  • Justifier l’adéquation entre ta personne et ton projet
  • Multiplier les canaux de recherche
  • Prévoir deux à trois mois pour ta recherche
  • Accepter que ton feeling ait une importance prépondérante dans ton choix final

 

Partager cet article